Hadia OTERO 
Thérapeute
Analyse-Psycho-Organique
Tél. 06 85 73 44 30 

DÉPENDANCE AFFECTIVE :

Je parle de dépendance quand, dans une relation, l'estime de soi est entièrement dépendante du regard que porte l'autre sur vous. Que vous 'existez que dans son regard.

elles sont souvent souffrantes et vous en retirez rarement de la satisfaction. vous avez l'impression de toujours devoir en faire plus pour susciter l'intérêt de l'autre et l'autre reste souvent distant, non disponible.

et ce scénario se répéter qu'elle soit la cause et à chaque fois sans pouvoir le comprendre.

et à quelle point il est difficile de mettre un terme à la relation qu'elle que soi l'autre (conjoint, amies, amis collègues...).  
 

la peur de l'attachement :

  • De plus être aimer
  • D'être seul,
  • D'être l'abandonner.
  • De ne plus exister
  • D'être transparente
  • De sentir se vide immense sombre qui vous envahi et se sentiment de devenir fou

Voici le témoignage d'une de mes patientes sur dépendance affective et sur son travail thérapeutique :


Je voulais m’installer chez lui, mais lui ne voulait pas. Il voulait garder son indépendance et sa façon de vivre

Moi, je ne pouvais pas et je ne voulais pas vivre seule. Alors, je l’ai supplié de me garder avec lui. De ne pas m’abandonner, que je ferais, et serais ce qu’il voulait.

Pendant longtemps, j’avais le sentiment de ne pas être choisie par lui, de ne pas être à ma place, de m’être imposée à lui par la force.

Lors de nos disputes, il me le rappelait sans cesse qui ne voulait pas de moi et je l’acceptais. Il avait raison. Il ne m’avait pas choisie. Moi, je m’estimais heureuse, qu’il veuille bien de moi et qu’il soit d’accord pour me garder.

Alors, j’ai accepté sa maltraitance verbale et je me suis dissociée pour ne plus l’entendre m’humilier, pour ne plus avoir mal. J’ai essayé d’être une autre femme pour lui. Puisque celle que j’étais ne lui convenait pas.

J’ai compris plus tard après un travail thérapeutique que c’était son choix de rester avec moi et de ne pas partir. Il m’a fallu un long travail aussi pour comprendre ce qui se jouait entre nous .

Nos deux inconscients se sont trouvés. Lui avait besoin de se sentir important et utile, et d’être désiré et moi d'être aimer de ne pas être abandonner et surtout être importante et de compter pour quelq'un.

Dates des groupes :

Le 1er samedi chaque mois
Groupe de 6 à 8 personnes
Durée 2h


 
Inscription obligatoire je ne peux accepter que 8 personnes maximum